CONCURRENCE

ENAGIC/Kangen possède plus d’une trentaine de certifications de tous pays et la principale est l’ ISO 13485 la classant comme appareil médical et non appareil ménager qui concerne l’ensemble de la concurrence. Voir le détail et explications en bas de page 

COMPARAISON

Enagic et ses 2 principaux concurrents

JUPITER                      KYK                     ENAGIC

Les images ci-dessus sont les formats de plaques des différentes machines .
Notez comment la plaque minuscule de Jupiter (concurrent de gauche) est comparée à Enagic. Le concurrent KYK a des plaques plus grandes que Jupiter mais ils utilisent «l’or blanc» pour couvrir les surfaces, c’est un très mauvais conducteur.

http://cache1.opteronx4.com/kangenapa/images/newsletter-colored-squares.png

JUPITER                      KYK                     ENAGIC

Regardez la différence… ICI vous voyez la surface totale pour chacune des machines. Jupiter est 4,5 fois plus petit en superficie totale par rapport à Enagic

http://cache1.opteronx4.com/kangenapa/images/newsletter-colored-squares.png

Voici la représentation des plaques Enagic avec les 7  DVD (Photo de droite ci-dessus) et les surfaces des plaques Jupiter représenter par la surface de  2 CD.

Vous voulez plus de perspective? regarder le réfrigérateur de gauche, les plaques Rose c’est Jupiter et Vert c’est Enagic. Jupiter veut se comparer d’égal à égal avec Enagic, quand on ouvre la machine il n’y a aucune comparaison possible. Le Platine est de 1000 € l’once, regardez la différence du matériel seul. 

Jupiter offre une surface 4 fois plus petite qu’Enagic, s’il elle était composée des mêmes matériaux vous auriez une machine de 4600 €, sans les mêmes garanties et surtout sans maintenance possible en cas d’encrassement du cœur de la machine (indémontable) en conclusion la machine serait  ! OUT !

http://cache1.opteronx4.com/kangenapa/images/newsletter-colored-squares.png

Cellules d’Électrolyse de l’Eau

Voici les cellules ENAGIC qui abritent les 7 plaques de titane  recouvertes de platine. Notez comment le boîtier est maintenu par des boulons et qui peut être démonté si jamais le besoin se présente.

Voici ICI la petite cellule de l’eau qui abrite les plaques Jupiter (à droite comparaison de surface avec le jeu de cartes). La plaque Enagic est à côté du tél. Le bloc que l’opérateur démonte est celui de Jupiter (regardez plus haut en photo le volume des plaques Enagic, regardez la dimension de la main de l’homme pour mieux apprécier la différence).

Si quelque chose va mal avec votre cellule de l’eau Enagic, il vous en coûte € 550 pour un remplacement, contrairement à la concurrence et généralement la machine est !!! OUT !!!. Une fois de plus voyez les tailles des plaques , alors qu’ils se comparent avec enagic pour une qualité équivalente. NON DE « ZEUS » rien n’est comparable…

http://cache1.opteronx4.com/kangenapa/images/newsletter-colored-squares.png

Il y a un autre facteur « L’aspect de la machine » le clinquant, le beau à encore de beaux jours…

50% de la clientèle à une attirance vers la beauté d’un objet. Bien souvent nous sommes en retard par rapport à nos concurrents sur le côté esthétique de la machine…mais Enagic estime que les valeurs de la machine et la qualité de l’Eau d’Enagic reste le plus important et restera encore longtemps en tête des meilleures machines, l’esthétique aurait un impact sur son coût et inutile pour maintenir le terme de « Référence Mondiale ».

Comparé notre machine et la concurrence je vous le conseille vivement, ainsi vous pourrez rassembler les qualités des unes et des autres, car derrière les belles lignes de la concurrence se glissent d’innombrables imperfections (entretien, SAV, garantie…) et surtout l’absence d’un brevet médical que seul au monde détient ENAGIC… n’oubliez pas que notre appareil à été conçu en milieu hospitalier.

ENAGIC/Kangen possède plus d’une trentaine de certifications de tous pays et la principale est l’ ISO 13485 la classant comme appareil médical et non appareil ménager qui concerne l’ensemble de la concurrence.

http://cache1.opteronx4.com/kangenapa/images/newsletter-colored-squares.png

NORME: ISO 13485

La norme ISO 13485 précise les exigences des systèmes de management de la qualité (SMQ) pour l’industrie des dispositifs médicaux. Elle s’appuie sur les exigences de la norme plus générale ISO 9001:2000, dans le contexte de cette industrie.

L’intitulé exact de l’ISO 13485:

2012 est Dispositifs médicaux — Systèmes de management de la qualité — Exigences à des fins réglementaires.

Pour obtenir la certification ISO 13485, une société doit faire appel à un « organisme notifié » qui établira avec elle, sur base de la norme, les procédures à mettre en œuvre pour garantir la sécurité et la qualité des produits ou services qu’elle commercialise, depuis la conception jusqu’au recyclage.

La certification ISO 13485 n’est pas obligatoire pour commercialiser des produits médicaux. Toutefois, elle donne l’indication que la société suit une procédure reconnue par un organisme indépendant qui l’audite régulièrement. La certification simplifie également le marquage CE des produits commercialisés par une société, notamment en permettant des auto-certifications internes régis par les procédures mises en place.

Différents aspects à mettre en œuvre concernent :

  • Le respect des exigences réglementaires ;
  • La maîtrise des procédés spéciaux ;
  • L’analyse du risque au long du développement des produits ;
  • Les essais cliniques et le suivi à long terme de ces essais ;
  • L’organisation de la matériovigilance ;
  • La maîtrise de la traçabilité de la configuration de chaque dispositif médical livré.